Actualités
11 octobre 2018

« On a dit à Margaux » : quand la Caisse d’Epargne rappelle son engagement en faveur des femmes

Partenaire historique des Trophées « Les Femmes de l’économie », la Caisse d’Epargne a toujours eu à cœur de participer à l’émancipation économique des femmes. Dès 1881, elle a été la première banque à permettre aux femmes de disposer de leur livret d’épargne sans l’aval de leur époux, 84 ans avant la reconnaissance par la loi de leur indépendance financière en 1965.

Œuvrant en faveur de l’entrepreneuriat au féminin depuis 12 ans, la Caisse d’Epargne a renouvelé en 2017 son engagement en signant un second accord-cadre avec l’Etat, dont l’objectif est de porter la proportion de femmes entrepreneures à 40 % d’ici 2020, sachant que seulement 32 % des créations d’entreprise en France sont actuellement réalisées par des femmes.

Poursuivant son action, la Caisse d’Epargne déploie aujourd’hui son nouveau programme #FemmesDeTalent, pour accompagner les femmes dans toutes les phases de création et de développement de leur activité.

Consciente de la nécessité de donner plus de visibilité à l’entrepreneuriat féminin pour faire bouger les lignes, la Caisse d’Epargne a lancé le 7 octobre dernier son nouveau spot TV, dont l’objectif est de mettre la lumière sur ce sujet en bousculant certains clichés qui persistent encore aujourd’hui. 

Réalisé par Xavier Giannoli, le film pointe ainsi les résistances de l’entourage personnel et professionnel dont peut faire l’objet une femme désirant créer son entreprise, avant de balayer les clichés en rappelant qu’une femme entrepreneure est un entrepreneur comme les autres, auxquels la banque prête 10 milliards d’euros par an.

« On a dit à Margaux » – Caisse d’Epargne