Actualités
24 juillet 2018

Parole de Lauréate : Amélie Dugué-Couillaud, Lauréate Nationale du prix de la Performance Commerciale

 

En 2013, Amélie Dugué-Couillaud, responsable export du domaine familial les Frères Couillaud, a remporté le Trophée de la Performance Commerciale une première fois en Pays de Loire et une seconde lors de la Finale Nationale des Territoires. Elle revient aujourd’hui sur son parcours et les cérémonies qui l’ont récompensées.

 

Quelle est l’histoire de votre entreprise ?

L’histoire de l’entreprise est tout d’abord familiale. L’aventure des Frères Couillaud commence en 1978 avec l’installation de mon père et mes deux oncles au Château de la Ragotière. L’entreprise se tourne alors vers l’export et commence à distribuer ses vins au Japon, aux Etats Unis et en Angleterre. En 2006, je m’installe en tant que vigneronne avec l’envie de développer les marchés export et faire rayonner l’appellation à travers le monde. Aujourd’hui, nos vins sont distribués en Russie, au Brésil, en Australie et dans 32 autres pays.

Pour quelles raisons avez-vous choisi de candidater aux Trophées « Les Femmes de l’économie » ?

Déposer ma candidature aux Trophées des Femmes de l’économie était un moyen de pouvoir montrer que les femmes sont présentes et actives dans le tissu économique français et tout particulièrement dans mon secteur d’activité, la viticulture. Le rôle de la femme est important et la sensibilité féminine se ressent même dans les vins.

Quels souvenirs gardez-vous de la cérémonie où vous avez été élue lauréate ?

J’ai été élue lauréate en 2013, la cérémonie a eu lieu au Sénat, dans un lieu prestigieux. Je dois avouer que je ne m’y attendais pas, alors la surprise fût très grande lorsque mon nom a été cité. Je grade un sentiment de fierté et de grands moments d’échanges entre lauréates et partenaires.

Qu’est-ce que ce Trophée vous a apporté dans votre vie professionnelle / personnelle ?

C’est essentiellement dans la vie professionnelle que ce Trophée a eu une résonance. Tout d’abord un sentiment de fierté des salariés puis plus globalement des vignerons de l’appellation de la région. Ce Trophée a permis de mettre en avant le domaine viticole et il a également rendu fiers nos clients.

Quels sont aujourd’hui vos projets d’avenir ?

Le développement à l’export reste toujours une priorité. Les nouveaux projets vont se concentrer sur l’oenotourisme, des méthodes culturales différentes et la diversification des produits.

Quels conseils souhaiteriez-vous adresser aux femmes qui souhaitent se porter candidates à l’édition 2018 des Trophées ?

« Osez vous mettre en avant et soyez fière de votre parcours »

 

Une musique qui vous donne la pêche ?

Happy de Pharrell Williams

L’essentiel dans le sac à main d’une femme de l’économie ?

Le smartphone

Une personnalité qui vous inspire ?

Simone Veil

Une œuvre d’art qui vous a marqué ?

La Mariée de Marc Chagall

Une citation à nous partager ?

« La femme naît libre et demeure égale à l’homme en droit » Olympe de Gouges