Actualités
14 décembre 2018

Pour la Caisse d’Epargne, « Vouloir c’est pouvoir »

Après avoir dit à Margaux qu’une femme entrepreneure est un entrepreneur comme les autres, la Caisse d’Epargne poursuit son engagement sociétal envers les femmes avec une nouvelle campagne digitale signée par l’agence féministe Mad&Women.

Cette nouvelle prise de parole s’inscrit dans le déploiement du nouveau programme #FemmesDeTalent, encourageant les femmes à oser créer, se lancer, innover.

« Oser vouloir, c’est déjà pouvoir », a confié Christelle Delarue, fondatrice et présidente de Mad&Women à CB News, en précisant que cette campagne s’adresse à « celles qui méconnaissent leur force, surestiment le difficulté de la démarche entrepreneuriale ou ont besoin d’être rassurées et soutenues ».

Partenaire de la première heure des Trophées « Les Femmes de l’économie », la Caisse d’Epargne n’a plus à prouver sa légitimité en tant qu’acteur incontournable sur la question de l’entrepreneuriat féminin.

Pour rappel, son engagement remonte à 1881, lorsqu’elle fut la première banque à permettre aux femmes de disposer de leur livret d’épargne sans l’autorisation de leur mari. 84 ans avant la reconnaissance par la loi de leur indépendance financière.