Actualités
24 avril 2018

Parole de lauréate : Florence Richard, Gérante audacieuse

Lauréate d’argent dans la catégorie Femme à l’International des Trophées des Femmes de l’économie Grand Sud Ouest 2017, Florence Richard, Gérante de Challenger Event, nous parle de son expérience de lauréate.

Quelle est l’histoire de votre entreprise ?

Créée en 1997, j’ai repris Challenger Event en 2010, alors qu’elle était au bord du dépôt de bilan. Avec mes collaborateurs, nous avons retroussé les manches et 8 ans plus tard, l’entreprise se porte beaucoup mieux avec un C.A qui a presque triplé.

Pour quelles raisons avez-vous choisi de candidater aux Trophées « Les Femmes de l’économie » ?

Des amies m’ont poussée à le faire. Je n’avais pas vraiment conscience que je pouvais gagner.

Quels souvenirs gardez-vous de la cérémonie où vous avez été élue lauréate ?

Beaucoup d’émotion en apprenant ma nomination et de surprise, bien sûr !

Qu’est-ce que ce Trophée vous a apporté dans votre vie professionnelle / personnelle ?

Une certaine jouissance de voir que l’on peut être reconnue à l’extérieur.

Quels sont aujourd’hui vos projets d’avenir ?

Je voudrais développer encore plus l’entreprise avec de nouveaux projets.

Quels conseils souhaiteriez-vous adresser aux femmes qui souhaitent se porter candidates à l’édition 2018 des Trophées ?

Il faut qu’elles croient en leur projet, c’est l’essentiel.

Une musique qui vous donne la pêche ?

Le jazz avec Ray Charles et le jazz manouche.

L’essentiel dans le sac à main d’une femme de l’économie ?

Un rouge à lèvres qui redonne tout de suite bonne mine !

Une personnalité qui vous inspire ?

Claudie Haigneré.

Une œuvre d’art qui vous a marqué ?

La tenture de l’Apocalypse d’Angers.

Une citation à nous partager ?

« La femme serait vraiment l’égale de l’homme le jour où, à un poste important, on désignerait une femme incompétente. » Françoise Giroud.