Actualités
12 juin 2018

Parole de lauréate: Sonia Yungcker, entrepreneure depuis ses 19 ans

Sonia Yungcker

 

En 2017, lors de la cérémonie des Trophées « Les Femmes de l’économie » édition Nouvelle-Aquitaine, Sonia Yungcker s’est vu remettre le Trophée de la catégorie Femme Chef d’Entreprise. Une surprise pour cette entrepreneure motivée, gérante de l’entreprise Numissima (négoce de métaux précieux) depuis ses 19 ans. 

 

Quelle est l’histoire de votre entreprise ?

C’est un business que j’ai lancé en free-lance tout en étant au Lycée. A l’obtention de mon Bac Littéraire, au vu des résultats très positifs de ce début d’activité et motivée par l’envie pressante de relever un défi de taille, j’ai décidé d’arrêter les études pour me lancer dans l’entrepreneuriat. Je voulais entrer rapidement dans la vie active et me former autrement qu’à travers le cursus scolaire classique.

 

Pour quelles raisons avez-vous choisi de candidater aux Trophées « Les Femmes de l’économie » ?

Parce que j’ai ressenti le besoin pour une fois de me mettre MOI en avant. Jusqu’à présent j’ai surtout été fière des réussites de NUMISSIMA et de ses évolutions année par année. J’ai toujours prôné le succès de NUMISSIMA sans jamais me rendre compte qu’il s’agit aussi de mon parcours. Après 12 ans d’existence de ma société et 3 enfants, j’ai pensé qu’il était temps de penser à moi (je dois aussi avouer que mon mari m’a vraiment poussé à candidater). Tellement de personnes m’ont inspiré au travers de tels concours, si je pouvais moi aussi à travers mon histoire, donner le déclic à ceux qui n’osent pas, ce serait pour moi la plus belle des récompenses.

 

Quels souvenirs gardez-vous de la cérémonie où vous avez été élue lauréate ?

Un moment magique, difficilement descriptible. Beaucoup d’émotions auxquelles je ne m’étais même pas préparée car je ne pensais pas recevoir un prix. J’ai ressenti énormément de fierté et en même temps au fond de moi mon ambition qui me disait « faut que tu ailles encore plus loin »!

Un grand merci aux organisateurs qui se donnent beaucoup de mal pour faire de cet événement une cérémonie grandiose.

 

Qu’est-ce que ce Trophée vous a apporté dans votre vie professionnelle / personnelle ?

Une facilité à mettre de temps en temps mon humilité de côté pour parler de mes réussites et de mon ambition. En fait, cette reconnaissance a renforcé ma confiance en moi et m’a convaincu de ma crédibilité auprès de tout mon entourage professionnel et personnel. Candidater aux Trophées des Femmes de l’Economie m’a également permis, dès la constitution du dossier, de faire le point sur mes actions réalisées et m’a inspiré de nouvelles idées de projets !

 

Quels sont aujourd’hui vos projets d’avenir ?

Aller plus loin ! Développer NUMISSIMA tout en continuant à défendre les valeurs qui me sont chères. J’aime l’entrepreneuriat, j’aime faire des affaires, j’aime créer des sociétés, les développer et créer de l’emploi, mais à condition que chacune de ces actions ait un sens et une valeur morale.

 

Quels conseils souhaiteriez-vous adresser aux femmes qui souhaitent se porter candidates à l’édition 2018 des Trophées ?

Ne pas hésiter une seule seconde ! Quel que soit le résultat, il y a forcément quelque chose qui ressort d’une candidature aux Trophées. Personnellement, je ne pensais pas remporter un prix: j’ai rempli le dossier dans des conditions très difficiles, à raison de quelques réponses chaque soir entre 2 dossiers à traiter avant que mon 3ème bébé ne se réveille une nouvelle fois pour que je l’allaite. Je ne sais même plus ce que j’ai écrit dans ce dossier mais je sais que mon état physique m’a juste permis d’être spontanée et vraie dans mes réponses. Une aventure que je ne regrette absolument pas, bien au contraire !

 

 

Une musique qui vous donne la pêche ?

Happy de Pharell WILLIAMS

L’essentiel dans le sac à main d’une femme de l’économie ?

Un smartphone, des cartes de visite et un joli stylo.

Une personnalité qui vous inspire ?

Gabrielle CHANEL. Au delà de son parcours exceptionnel, partie de rien arrivée au sommet et de toutes les choses grandioses qu’elle a créées, elle est la femme qui a révolutionné la société en participant à la libération de la femme. C’est grâce à elle qu’une femme a le droit de porter un pantalon aujourd’hui.

Une œuvre d’art qui vous a marqué ?

Les Fleurs du Mal de BAUDELAIRE.

Une citation à nous partager ?

Rien n’est impossible.