Actualités
27 mars 2018

Parole de lauréate : Nathalie Dumas, l’audace d’une femme à l’international

DUMAS Nathalie

Responsable de nouveaux modèles commerciaux sur le marché du Cloud Computing, Nathalie Dumas gère ses projets et ses équipes, répartis sur les 5 continents, en télétravail depuis la ville de Marseille. Elle a été élue Lauréate d’or dans la catégorie Femme à l’international en 2017, représentant ainsi la région PACA lors de la Finale des Territoires, en décembre dernier. 

Quelle est l’histoire de votre entreprise ?

J’ai travaillé pendant 22 ans pour de grands groupes technologiques américains; cette expérience a imprimé chez moi une culture business très anglo-saxonne et très internationale, ainsi que le goût de l’innovation, de la prise de risque, et de la disruption. Cette dynamique professionnelle et cette façon d’aborder les challenges ont été décisives lorsque j’ai créé mes propres entreprises; d’abord une structure de conseil me permettant d’apporter aux dirigeants d’entreprises une approche globale de transformation d’un business grâce au digital en se centrant sur la création de valeur, et puis une entreprise tournée vers la production de contenu digital pour  » l’entertainement « . 

Pour quelles raisons avez-vous choisi de candidater aux Trophées « Les Femmes de l’économie » ?
J’avais été jury dès la seconde édition, et j’avais pu voir à quel point les femmes qui avaient osé candidater étaient professionnelles et brillantes, mais si peu reconnues; j’avais aussi pu voir combien n’osaient même pas candidater; je m’étais dit à ce moment-là que mon parcours pouvait lui aussi mériter une mise en lumière, et que je devais franchir le pas. Personne ne viendrait me chercher si je ne le faisais pas moi-même.

Quels souvenirs gardez-vous de la cérémonie où vous avez été élue lauréate ?
Un souvenir très ému; je ne m’attendais tellement pas à être lauréate que je suis restée sans voix lorsque je suis montée sur scène. Incrédule et ravie!
Qu’est-ce que ce Trophée vous a apporté dans votre vie professionnelle / personnelle ?
Du buzz, de la visibilité, des félicitations; je me suis aperçue que les gens autour de moi parlaient plus de ce trophée que moi, et le mettaient souvent en avant pour me valoriser. Chose que je n’avais pas anticipé, ça a fait très plaisir à mes enfants qui ont adoré le trophée. Ils ont été très fiers de moi.

Quels sont aujourd’hui vos projets d’avenir ?
Du temps avec ma famille ! Développer mes 2 entreprises ! Mes nombreuses activités bénévoles ! Des rencontres, des challenges, du mouvement !

Quels conseils souhaiteriez-vous adresser aux femmes qui souhaitent se porter candidates à l’édition 2018 des Trophées ?
N’attendez pas que les choses se fassent d’elles-mêmes: mettez vous en avant, lancez vous même si ça n’est pas très confortable. L’environnement est résolument bienveillant, profitez en. Et même si vous ne gagnez pas cette fois, recommencez la fois suivante. Et même si ça ne marche toujours pas, vous vous serez poussée hors de votre zone de confort, et c’est cela le seul moyen de progresser. 
 

  

Une musique qui vous donne la pêche ?

 « My name is Stain » – Shaka Ponk

L’essentiel dans le sac à main d’une femme de l’économie ? 

Mes clefs

Une personnalité qui vous inspire ? 

Elon Musk

Une œuvre d’art qui vous a marqué ? 

Bleu II – Mirò

Une citation à nous partager ? 

« Il faut encore avoir du chaos en soi pour enfanter une étoile qui danse » – Nietzsche