fbpx
Introduction de Marlène Schiappa lors de la 1ère édition des Trophées Femmes de l'économie Île-de-France 2019

Les femmes entrepreneures sont durement impactées par les conséquences économiques de la crise que nous traversons. Elles ont souvent moins accès aux financements que les entreprises dirigées par des hommes. Elles ont également moins accès à l’information sur les dispositifs mis en œuvre.

C’est pourquoi, dans un courrier adressé le 15 avril aux acteurs de l’égalité femmes-hommes, Marlène Schiappa, Secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, rappelle les engagements pris par le gouvernement pour permettre aux femmes entrepreneures de gérer la baisse d’activité et d’anticiper l’après, avec plus de facilité :

  • Création du fonds d’urgence à destination des TPE, des indépendants et des micro-entrepreneures, pour accompagner celles et ceux qui accusent une forte baisse de leur activité du fait du virus ;
  • Délais de paiement d’échéances sociales et/ou fiscales (URSSAF, impôts) ;
  • Dans les situations les plus difficiles, des remises d’impôts directs peuvent être décidées dans le cadre d’un examen individualisé des demandes ;
  • Soutien de l’État et de la Banque de France (médiation du crédit) pour négocier avec sa banque un rééchelonnement des crédits bancaires ;
  • Mobilisation de Bpifrance pour garantir des lignes de trésorerie bancaires dont les entreprises pourraient avoir besoin à cause de l’épidémie ;
  • Maintien de l’emploi dans les entreprises par le dispositif de chômage partiel simplifié et renforcé ;
  • Appui au traitement d’un conflit avec des clients ou fournisseurs par le Médiateur des entreprises ;
  • Reconnaissance par l’État du Coronavirus comme un cas de force majeure pour ses marchés publics. En conséquence, pour tous les marchés publics d’État, les pénalités de retards ne seront pas appliquées.

Marlène Schiappa rappelle qu’il est également possible de contacter la médiation du crédit. Sa mission est de ne laisser aucune entreprise ou association seule face à ses difficultés de financement, grâce à un dispositif qui apporte un service gratuit et agit en totale confidentialité via ➡️ https://mediateur-credit.banque-france.fr

En outre, le médiateur des entreprises peut être saisi en cas de difficulté avec une autre entreprise ou une collectivité publique. Celui-ci propose un service gratuit, neutre et confidentiel qui vient en aide à toute entreprise, association, organisation publique ou privée : vous pouvez entrer en contact avec lui au 01 53 17 89 38.

Toutes ces mesures sont détaillées sur le portail du Ministère de l’Économie et des Finances ➡️ https://www.economie.gouv.fr/coronavirus-soutien-entreprises

Back