Actualités
30 septembre 2013

Gaëlle Seve, Nominée au prix de la Femme Chef d’Entreprise Rhône-Alpes

Depuis 22 ans, Gaëlle Seve développe son entreprise avec brio, en duo avec son mari. Issue d’une formation artistique, elle anticipe les limites de ces compétences. En effet malgré le succès croissant de son entreprise, Gaëlle Seve décide de retourner sur les bancs de l’école, à l’âge de 40 ans. Elle y affine ainsi sa maîtrise du management et de la gestion financière, permettant à sa société de maintenir et d’accroître son développement.

Nom de la société : Seve SASGaelle Seve

Secteur d’activité : Chocolaterie-pâtisserie de luxe

Code Postal : 69 410

Site Web : http://www.chocolatseve.com/

Formation :

– Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Saint-Etienne

– Advanced Management Program (AMP) de l’EMLYON Business School

Ses missions : Gaëlle Seve est directrice du développement, des ventes et export. Elle est également en charge du design culinaire des produits, en raison notamment de sa formation artistique.

Ses actions : « Je travaille actuellement sur la stratégie de développement de mon entreprise pour la période 2015-2016. Je tisse ainsi un nouveau partenariat avec la société Nespresso, et suis en charge de l’ouverture d’une nouvelle boutique en novembre prochain. Mon travail est de continuer également à faire croître la notoriété de la marque Seve et de la valoriser. Pour cela, je mets en place une nouvelle stratégie de communication, l’innovation étant un véritable levier de croissance. »

Ses valeurs : « J’ai le sens des responsabilités, de l’intuition, de l’ambition tout en plaçant l’humain au cœur des préoccupations de l’entreprise. Je suis à l’écoute des signaux faibles, qui peuvent pousser à l’innovation. Je dirige en fait mon entreprise en bonne mère de famille ».

Gaëlle Seve met également un point d’honneur à l’égalité homme-femme au sein de la direction comme auprès de ses salariés, et à la qualité de ses services et produits.

Sa motivation : « Cette manifestation va me permettre de rencontrer d’autres forces vives de l’économie au féminin. Je le fais aussi par amour des défis. Je souhaite inciter les femmes à oser prendre du temps pour reprendre une formation professionnelle, même après 40 ans. Je désire inciter les femmes à intégrer le conseil d’administration de leur entreprise. Elles pourront ainsi s’imprégner de la stratégie de la structure : cela les aidera au quotidien dans la conduite de leur poste et dans leurs prises de décisions. »