Actualités
4 septembre 2013

Céline Monnerie, nominée Entreprise Prometteuse Pays de la Loire

Après un véritable coup de cœur pour une société de broderie industrielle, Céline Monnerie a décidé de quitter son emploi pour se consacrer à la reprise de l’autre société qu’elle appela Un Point Partout. Son parcours dans le Groupe familial lui a donné envie de reprendre une société, qu’elle gère aujourd’hui avec beaucoup d’humanité.

CélineNom de la société : SARL Un Point Partout

Secteur d’activité : Marquage à façon (broderie)

Code postal : 44690

Site web : http://www.unpointpartout.fr/

Formation : IPAC NANTES (Institut de préparation à l’action commerciale)

Ses missions : En tant que repreneuse d’entreprise, Céline Monnerie a dû et doit toujours rassurer ses clients sur les compétences de « Un Point Partout », notamment en mettant en place un nouveau système de suivi de commandes clients, d’un planning informatique avec étiquetage des colis et indications des dates de réception des colis. Côté communication, toute la charte graphique a été repensée pour chasser l’aspect rétro de l’ancienne entreprise. Elle travaille depuis 2010 à rajeunir l’image de sa société.

Ses actions : « Je travaille depuis quelques mois sur la mise en place d’une marque de vêtements. Cette ligne ferait la part belle à la broderie et aux mélanges de techniques de marquage. Notre collection sera une collection de vêtements personnalisables par chacun. »

Ses valeurs : « Savoir mettre en avant les compétences de chacun de ses collaborateurs, afin d’obtenir une cohésion dans son équipe et une ambiance où chacun peut s’épanouir.

J’attache beaucoup d’importance à la communication interne, ne pas mentir et avoir un discours clair et précis. C’est en effet, la meilleure façon d’être entendu.

Savoir rester à l’écoute tout en faisant preuve de fermeté et d’une maîtrise parfaite de son métier. »

Sa motivation : « L’idée de mettre en lumière les femmes décisionnaires et / ou dirigeante en entreprise, me parait important. En effet, c’est montrer qu’il y a de plus en plus de femmes qui exercent des fonctions à responsabilité et motiver les générations actuelles à accéder à ce genre de poste.

L’envie d’entreprendre au féminin est un concept qui doit faire son chemin et se développer. »