Actualités
16 octobre 2014

Les talents au féminin au service de l’entreprise, la table ronde du 14 octobre 2014

Lors de la splendide journée du 14 octobre, à l’occasion de la cérémonie des Trophées des « Femmes de l’économie » Bretagne 2014 au Palais du Grand Large, plusieurs temps forts ont fait la réussite de ce moment chaleureux. Parmi eux était la Table Ronde ayant pour thème « Les talents au féminin au service de l’entreprise.»

Au cours d’un débat animé par Christine Zazial, Animatrice Radio France et Animatrice Productrice TVRennes 35, Elise Paquet, Laurent Espine, Marie-Anne Simon Philippe, Diana Mesa, Estelle Bagot et Marie-Gabrielle Capodano ont tour à tour exposé leur point de vue concernant la place de la femme dans le monde économique, mais également la notion de confort instauré au sein des entreprises. 

Marie-AMASIMON-PHILIPPEnne Simon Philippe, Membre du Jury et élue à la CCI Bretagne, a en premier lieu affirmé être à  l’écoute de ses collaborateurs au sein de sa structure. Elle a insisté sur le besoin de partage, de communication  entre les employés dans la résolution d’éventuels conflits. Elle a pris pour exemple l’un de ses fournisseurs  dont l’équipe est composée de femmes et a évoqué « l’accueil chaleureux, le confort de ces gens. Souvent,  lorsqu’il y a du confort dans l’entreprise, il y a des femmes. »


47-13-195x300Elise Paquet
, DRH de la Caisse d’Epargne Bretagne Pays de Loire et Marraine des Trophées Bretagne 2014, a  ensuite apporté son point de vue concernant l’hésitation des femmes à se lancer dans la création d’entreprises,  ou à viser des postes à hautes responsabilités. Elle a également ajouté : « Je dois quotidiennement pousser les  femmes à avancer dans l’entreprise. J’ai fait le constat qu’un homme postule à un poste lorsqu’il est à 50% de  ses capacités. Une femme, elle, s’oblige à être à 200%. »

 

LESPINELaurent Espine, Directeur national de l’EPSI et WIS, est revenu sur la faible part de femmes dans le domaine  du numérique : « elles sont seulement 27% dans le secteur. » Selon lui, elles n’ont pas assez confiance en elles,  c’est pour cela qu’elles n’osent pas s’y lancer.

 

Puis tour à tour, les trois nominées pour le prix Entreprise Prometteuse ont témoigné de leur expérience et apporté leur point de vue en lien avec le thème de la Table Ronde.

Ainsi, Diana Mesa, Associée de Towt, a révélé que lors de la création de son entreprise, elle se mettait volontairement dans l’ombre de son associé. Finalement, elle a décidé de se valoriser également, malgré les préjugés parfois rencontrés dans le milieu très masculin de la voile. Marie-Gabrielle Capodano, Gérante Associée de Spiru’Breizh, a quant à elle évoqué la création de son entreprise, spécialisée dans la production du naissain d’huitres creuses et de spiruline, et sa détermination à convaincre ses partenaires financiers de l’originalité de son idée. Enfin, Estelle Bagot, Directrice Générale d’Eliga, a fait le constat que peu de femmes évoluaient dans le secteur du numérique. Cependant, elle a affirmé que les femmes s’y intéressaient de plus en plus et qu’elles allaient apporter un regard nouveau sur le secteur.

Le public s’est montré très attentif et intéressé tout au long de ce débat dont la conclusion lancée par Christine Zazial n’a été autre que celle d’encourager les femmes à se faire une place dans le monde économique, oser entreprendre et évoluer dans leur carrière !

 

P1030295