Actualités
6 avril 2016

Sophie Baron, une Femme de l’économie en béton

Lauréate nationale du prix Femme chef d’entreprise décerné par les Trophées des « Femmes de l’économie » en 2013, Sophie Baron, également PDG d’Alliance Group depuis 15 années revient sur son parcours exemplaire.

Sophie Baron lauréate prix Femme Chef d'Entreprise (2)
  • Pouvez-vous nous raconter l’histoire de votre entreprise ?

J’ai créé la société Alliance Construction en 2001 à St Germain sur Moine, une petite commune du Maine et Loire. Durant les 10 premières années, elle s’est développée sur 4 départements : Loire-Atlantique, Vendée, Maine-et-Loire et Deux-Sèvres, avec l’ouverture de 14 agences de proximité. Aujourd’hui, nous comptons 75 salariés au sein d’Alliance Group, répartis dans divers métiers.

  • Vous avez été notre lauréate nationale « Prix Femme chef d’entreprise» en 2013. Qu’êtes-vous devenue depuis ?

Je continue à développer mon entreprise et à la maintenir à flot car depuis quelques années, le marché de la construction a chuté de 60%. Notre but était donc de surmonter la crise et de maintenir notre chiffre d’affaires, ce que nous avons réussi à faire, tout en développant différents services pour aller plus loin que la construction de maisons individuelles. Alliance Construction est leader sur son secteur géographique et dans son métier, l’objectif est de le rester tout en se démarquant de nos concurrents.

  • Qu’avez-vous retenu de cette expérience de Trophée et de la cérémonie en elle-même ?

En 2013, deux partenaires m’ont encouragée à participer aux Trophées « les Femmes de l’économie », je me suis dit, pourquoi pas ! Et j’ai rempli mon dossier. Etre lauréate fût une très belle récompense pour moi, lorsque l’on est seule à la tête de son entreprise, on mène plein de projets et le fait que l’on vous distingue pour cela, en mettant en avant vos qualités, c’est exceptionnel. On a tous besoin de reconnaissance et les messages positifs que j’ai pu recevoir par rapport à mon énergie, mon expérience, tout ce que j’ai vécu et développé, c’est une très belle récompense.

  • Les Femmes de l’économie en sont aujourd’hui à leur 6ème édition, que souhaiteriez-vous dire à nos candidates ?

Il faut oser, ça fait du bien ! De plus en plus de femmes occupent aujourd’hui des postes importants et souvent, elles se mettent moins en avant, elles sont plus discrètes et n’ont pas suffisamment confiance en elles. Le monde change tous les jours et il faut se mettre en avant, montrer que nous sommes compétentes et passionnées. Je pense que les « Trophées des Femmes de l’économie » permettent de mettre les femmes en lumière et de leur faire passer un message : il faut avoir des rêves et toujours voir plus loin ! C’est également un beau moment de partage et si on a la chance d’être élue, c’est un fabuleux cadeau !

logo_alliance

 

A lire égalementSOPHIE BARON À LA UNE DE « DÉCIDEURS EN RÉGION »