Actualités
26 février 2016

FABIOLA GIANOTTI, PREMIERE FEMME AUX COMMANDES DU CERN

Qui connaît le Conseil Européen pour la Recherche Nucléaire ? A priori pas le grand public. Pourtant, tout le monde a entendu parler un jour, du CERN, le plus grand centre de physique des particules du monde. Créé en 1952 et situé à quelques kilomètres de Genève, en Suisse, le CERN est à cheval sur la frontière franco-suisse, et les anneaux de ses accélérateurs de particules s’étendent notamment sous les communes françaises de Saint-Genis-Pouilly et Ferney-Voltaire (département de l’Ain).

Fabiola Gianotti en est, depuis le début de l’année, la nouvelle directrice générale et à ce titre la première femme à diriger ce temple de la recherche scientifique fondamentale. Physicienne italienne âgée de 55 ans, elle est aujourd’hui l’une des scientifiques les plus influentes au monde.

Cette quête de la connaissance scientifique développée par le CERN vise à construire des projets sur les technologies d’avant-garde en technique du vide comme en cryogénie, en informatique comme en électronique… N’oublions pas que c’est au sein même du CERN qu’a été créé… le Web.

Tout en se félicitant de la montée régulière des femmes au sein de son institution – elles représentent actuellement 20% des effectifs, Fabiola Gianotti souhaite par son exemple convaincre les jeunes femmes à se lancer dans une carrière scientifique et, pourquoi, viser un jour des postes à très hautes responsabilités.