Actualités
13 décembre 2019

Sanna Marin, Première ministre de Finlande à seulement 34 ans

Auparavant Ministre des Transports, la sociale-démocrate Sanna Marin vient de prendre la tête du gouvernement finlandais, devenant ainsi à 34 ans la plus jeune Première ministre de l’histoire du pays.

Au centre de toutes les attentions médiatiques, c’est un nouveau visage que la Finlande présente au monde depuis quelques jours. En effet, depuis ce lundi 8 décembre, les 5 partis formant le gouvernement sont tous portés par des leaders féminins :

Aux côtés de Sanna Marin, nous pouvons voir Katri Kulmuni, du Parti du Centre et future ministre de l’Économie, Li Andersson, dirigeante de l’alliance de Gauche, Maria Ohisalo cheffe de la Ligue verte, et Anna -Maja Henriksson, leader du Parti populaire suédois de Finlande.

Malgré cet engouement, la situation ne surprend pas tant que ça vu de l’intérieur du pays. A la pointe en matière de parité, la Finlande a déjà connu 2 femmes Premier ministre avant Sanna Marin. Le pays a aussi élu une femme présidente pendant deux mandats et accordé le droit de vote aux femmes dès 1906.

Un profil inédit

Originaire de Tampere, Sanna Marin présidait d’ores et déjà le conseil municipal de sa ville natale à seulement 27 ans. Elle est ensuite devenue députée durant deux mandats avant de rejoindre le gouvernement.

Issue d’une famille ouvrière et non de l’élite scandinave, Sanna Marin met en avant le fait que, de par son milieu social, elle n’aurait jamais pu réussir sans l’aide du système éducatif finlandais. Elle est d’ailleurs la première de sa famille à avoir étudié à l’université.

Éludant les questions sur son âge ou son genre, la jeune Première ministre préfère se concentrer sur les raisons pour lesquelles elle s’est engagée en politique. Elle prend aujourd’hui les rênes du pays dans un contexte social tendu, avec la promesse d’en finir avec l’austérité des gouvernements précédents.