Actualités
14 janvier 2016

Femme dirigeante : Qui êtes-vous ?

Une étude récente et inédite dépeint le portrait de la femme dirigeante française et dresse un état des lieux de la place des femmes à la direction d’entreprises.

« Alors que la question des femmes au sein des conseils d’administration ou encore celle de la féminisation des cadres dirigeants est au cœur des débats de société, la place des femmes aux postes de direction générale ne retient pas suffisamment l’attention. » constate Jacky Lintignat, Directeur Général de KPMG. Cette étude s’interroge sur les perspectives d’avenir de l’équilibre femmes-homme au sein des entreprises. Leurs outils de travail : une comparaison de données concernant les entreprises entre 2003 et 2013, complétée d’une enquête d’opinion réalisée par l’Institut CSA auprès de 600 dirigeants (dont deux tiers de femme).

Et le premier constat est assez amer : en dix ans, le nombre de femme accédant à des postes de décisions a peu augmenté. Seulement 1,2 point de différence entre 2003 et 2013. Ainsi, 14% des postes de direction sont occupés par des femmes. Rappelons qu’elles représentent 48% de la population active en France.

Déjà peu nombreuses à des postes de direction, le poids des femmes dirigeantes décroit avec la taille de l’entreprise. Ainsi, plus la structure est importante, moins les femmes sont présentes à la direction. Un tiers des femmes dirigeantes sont à la tête de structure de moins de 50 salariés et 7,5 % d’entre elles font partie de la direction des entreprises de plus de 1000 salariés. Restons positif, le pourcentage de femmes dirigeantes évoluant au sein de ces entreprises a presque doublé en 10 ans, passant de 3,5% en 2003 à 7,5 % en 2013.

L’étude s’est également penchés sur les résultats des entreprises en fonction du « genre » de sa direction. Conclusion : les duos de direction femme/homme sont au cœur des performances. La collégialité des dirigeants est devenue réalité pour une entreprise sur cinq et concerne même une femme dirigeante sur deux. Par extension, les équipes dirigeantes sont devenues un levier d’accession aux postes à responsabilité. Mais surtout un véritable atout pour les entreprises : les résultats moyens de croissance de l’entreprise des équipes mixtes sont supérieures aux autres équipes.

 

Portrait type de la Femme Dirigeante

Mais enfin, qui est-elle cette femme dirigeante ?

En se fiant aux statistiques de l’étude, la femme dirigeante française a entre 30 et 40 ans (20%), vit dans le Sud ou en Île-de-France (1 femme dirigeante sur 2), est à la tête d’une entreprise de moins de 50 salariés (28,9%) dans le secteur du social/service au particulier (40,4%) ou le commerce (14,7%), elle a acheté ou créé son entreprise (44%).

Pour en savoir plus, téléchargez le rapport complet de l’étude : Portrait(s) de femmes dirigeantes en France

 

Evolution des Femmes Dirigeantes en France