Actualités
2 septembre 2016

#Parité à l’Assemblée nationale : la France dégringole au classement mondial

« La parité est un outil autant qu’une fin visant le partage à égalité du pouvoir de représentation et de décision entre les femmes et les hommes. Elle est une exigence de justice et de démocratie. »

La nouvelle édition du Guide de la parité, publiée le 25 août dernier par le Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes, met le doigt sur le manque de parité à l’Assemblée nationale.

A la veille des élections législatives de 2017, la France rétrograde et chute ainsi à la 60ème place du classement mondial.

Avec 26,2% de femmes à l’Assemblée nationale, la France se classe juste derrière l’Irak et le Soudan du Sud, et bien loin de la tête du classement, occupée par le Rwanda, avec 63,8% de femmes au sein des parlements.

Encore plus mauvais élève que la France : les Etats-Unis avec 19,4%, sont 96ème du classement.

Plus de 70 ans après le droit de vote des femmes, et plus de 15 ans après la révision constitutionnelle de 1999 ayant permis les lois dites de parité, le partage à égalité du pouvoir doit s’étendre et s’accélérer.

C’est une exigence démocratique à laquelle travaille le Haut Conseil à l’Egalité, notamment grâce à un important travail de pédagogie autour des règles paritaires, d’évaluation et d’information autour des chiffres clés de la parité dans tous les secteurs.

C’est le sens de la 3ème édition de ce Guide de la parité.  Pour en savoir plus sur la genèse du principe de parité et les préjugés auxquels il peut encore être confronté, consultez-le dans son intégralité ici. 

Pour rappel, les femmes ne sont pas uniquement écartées des sphères du pouvoir politique :

données guide de la parité HCE 2016

Source : http://www.haut-conseil-egalite.gouv.fr/parite/actualites/article/publication-de-l-edition-2016-du