Actualités
28 avril 2016

Lumière sur Isabelle Rodney

Isabelle_Rodney

Membre du Directoire de la Caisse d’Epargne Côte d’Azur, Isabelle Rodney est une Femme de l’économie à la carrière exemplaire. Ancienne lauréate du Prix Femme Dirigeante décerné par les Trophées des Femmes de l’économie en 2013, elle est aujourd’hui devenue partenaire de notre édition Provence-Alpes Côte d’Azur 2016.

  • Pouvez-vous nous présenter en quelques mots la Caisse d’Epargne Côte d’Azur ? En précisant ses spécificités, ses objectifs et ses méthodes.

La Caisse d’Epargne Côte d’Azur est une banque coopérative au service de sa région. Avec 1 million de clients, elle accompagne toutes les clientèles : particuliers, professionnels, entreprises, acteurs de l’économie sociale, institutions et collectivités locales. Elle privilégie le meilleur niveau de service dans tous les domaines : collecte et gestion de l’épargne, crédits, équipements en moyens de paiement, gestion de patrimoine, projets immobiliers, assurances. La Caisse d’Epargne Côte d’Azur fait partie du Groupe BPCE, 2ème groupe Bancaire Français. En outre, la Caisse d’Epargne se positionne en tant que banque leader qui soutient la mise oeuvre de projets solidaires de proximité, au coeur des territoires.

  • Quelles sont vos missions au sein de l’établissement?

En tant que Membre de Directoire de la Caisse d’Epargne Côte d’Azur ; j’ai plus particulièrement en charge le Pôle Finances. Je suis Dirigeante Exécutif de la Caisse d’Epargne Côte d’Azur, seule femme au sein du Directoire !

Au sein du Groupe Caisse d’Epargne, je suis aujourd’hui la seule mandataire sociale en charge des Finances. J’ai donc la responsabilité de  la Gestion des grands équilibres et des risques financiers de la Banque, du traitement de l’ensemble des « opérations » de la banque, du recouvrement des créances, ainsi que de la comptabilité .

  • Quelles sont les raisons de votre implication au sein des « Femmes de l’économie » ?

J’apprécie beaucoup le dynamisme des « Femmes de l’économie » qui ont su, en quelques années, asseoir une réelle notoriété, une grande visibilité. Elles mettent en valeur de beaux parcours de femmes, engagées dans leur profession, en réussite, souvent très tournées vers l’innovation; les mettre en visibilité est un excellent levier pour faire progresser la mixité au niveau sociétal, mais aussi pour entraîner dans leur sillage d’autres femmes.

L’ancrage des « femmes de l’économie » dans les régions est également pour moi un point très important, en pleine cohérence avec la vocation même de la Caisse d’Epargne Côte d’Azur, banque régionale engagée sur son territoire.

Au sein de la Caisse d’Epargne, j’ai créé il y a plus de 3 ans un réseau interne, Les Elles d’Azur,  visant à promouvoir la mixité au sein de la banque ; depuis le départ, nous avons souhaité que ce réseau soit certes un réseau interne, mais qu’il soit aussi en lien étroit avec les réseaux féminins de notre région. Les Femmes de l’Economie en sont une très belle illustration.

  • Quel message souhaitez-vous adresser aux femmes qui se portent candidates des Trophées des « Femmes de l’économie » ?

J’ai envie de leur dire 2 mots : « bravo ! » et « profitez !».

Bravo, tout d’abord ! Bravo d’avoir osé déposer votre candidature.  Je sais, pour être passée par là, que ce n’est pas toujours une évidence. Etre candidate aux Trophées des « Femmes de l’économie » c’est se mettre en avant, valoriser ses réussites,  être un peu sous le feu des projecteurs ;  c’est souvent pour les femmes une démarche qui suppose de se faire un peu violence !

Deuxièmement, Profitez !

Ces Trophées vous offrent un moment tout à fait particulier : dépassez le stress et savourez! Profitez-en aussi pour nouer de nouvelles relations, pour faire de belles rencontres, pour  vous nourrir de l’expérience et des parcours des femmes que vous allez croiser grâce à ces Trophées.

Profitez enfin de ces Trophées pour vous faire connaitre, pour vous mettre encore plus en visibilité, et aussi pour entraîner d’autres femmes derrière vous. Vous pourrez le faire bien sûr au moment de la cérémonie elle-même, mais aussi, et peut-être surtout, dans les semaines et les mois qui suivront. C’est important pour vous et pour la mixité dans notre région: vous êtes candidates, certaines seront lauréates, faites le savoir !

© Lawrence Banahan

Caisse d’Epargne Côte d’Azur